Type the keyword and hit enter

Close
Wishlist
0

PR Episode 1: la revue

By : Jeanne 0 Comments

Les scénaristes disent que toutes les histoires du monde peuvent être rattachées à une dizaine d’histoires « mères » et que chaque livre, chaque film, n’est qu’une variation de cette poignée de récits. Il en est de même pour Project Runway. Démonstration pendant ce premier épisode.

Le show débute sa saison avec le très populaire « Unconventional Challenge », comprenez le défi où vous devez utiliser tout et n’importe quoi pour fabriquer un vêtement. Les candidats ont été accueillis par les hôtes du show (Heidi Klum et Tim Gunn) lors d’une petite fête avant de devoir utiliser la décoration de la salle pour leurs créations : tout y est passé, des fraises Tagada aux tapis de sol (beeuurrkkk).

Ambiance de fête

La consigne : faire une création qui vous ressemble vraiment. Normal, c’est le premier épisode et les jurés veulent voir de quoi sont faits les stylistes de cette année. Ceux-ci avaient donc à la fois la grosse tête et la boule au ventre.

Du coup, on a eu droit à des classiques du show :

 » Je dois rester fidèle à mon esthétique  » dit le candidat à qui l’on vient de suggérer que sa création était peut-être à côté de la plaque → Souvent mauvais signe.

 » Je ne suis pas là pour me faire des amis  » dit le candidat qui regarde tout le monde de haut  → Toujours la pleureuse ou le pleureur de la saison.

 » J’adore l’avant-garde  » dit le candidat qui assure que ce challenge est fait pour lui  →  Il finira par nous faire un T-Shirt avec 2 trous pour les seins.

« Je suis satisfait car je n’ai pas compromis mon identité de créateur » conclu le candidat éliminé  → Ce candidat a déjà été cité auparavant …

L’épreuve

Comme d’habitude, les stylistes ont eu une journée (10 heures) pour créer, acheter le matériel, couper, assembler. Tim Gunn, ancien directeur de l’école de stylisme Parson New York, fait le tour de chaque styliste après quelques heures de travail pour un coaching bienveillant et très juste. Le lendemain, les candidats ont encore 3 heures pour les retouches, le fitting et le maquillage/coiffage du mannequin avant de présenter tout cela au jury.

Le gagnant est une gagnante

Erin Robertson (29 ans)

Pour voir son book

Et voici le perdant du jour, éliminé dès la première épreuve : Monsieur Ian Hargrove fait du prêt à porter simple, n’aime pas le volume (je le cite) et a souhaité « rester fidèle à son esthétique » malgré les réserves exprimées par Tim Gunn lors de son coaching.

Ian Hargrove (30 ans)

Voir le book de Ian Hargrove

Voir les créations de tous les candidats et ce qu’ils ont utilisé.

Categories: Actu

Laisser un commentaire

Close

Compare products

Show All
Product
Price
Add to cart
Description
Availability