Type the keyword and hit enter

Close
Wishlist
0

Ma surjeteuse et moi en 20 films

By : Jeanne 1 Comment

Après 10 ans de vie commune, les choses ont commencé à prendre une tournure préoccupante entre ma surjeteuse et moi.

Affiche Psycho 1960

La seule idée d’avoir à enfiler les fils me faisait paniquer.

Je faisais tout avec le même fils « neutre » couleur « beigeasse ». J’ai été jusqu’à instrumentaliser ma propre mère en allant la voir juste pour qu’elle refasse tout l’enfilage de ma surjeteuse.

Mais ça n’allait toujours pas ! Ma surjeteuse continuait à hoqueter, pétarader et sursauter. Une fois lancée à pleine vitesse, elle prenait carrément le large.

Dans ces moments-là, je me sentais seule et j’aurais apprécié un peu d’aide.

Et puis une amie…

…, oui…, une amie s’est offert une surjeteuse à enfilage automatique.

J’ai eu droit à la description DE-TAI-LLEE de tout ce que sa super surjeteuse faisait, à quel point sa super surjeteuse avait changé sa vie, comme sa super surjeteuse était devenue indispensable

Ca n’a pas arrangé mes relations avec ma vieille pétaudière:

Là, j’ai plongé dans une crise existentielle.

Je me suis interrogée sur les choix qui m’avaient amené à cette impasse.

J’ai réfléchi à ce qui me rendrait vraiment heureuse dans la vie.

Et je me suis mise à la recherche d’une surjeteuse qui m’aimerait et que j’aimerai.

Lorsque je l’ai vu, j’ai tout de suite su que c’était elle : compacte, élégante, un pédigrée sans tâche, et surtout, surtout, tout en «tique ». Enfilage automaTIQUE, réglage des tensions automaTIQUE, enfileur d’aiguille automaTIQUE … un rêve.

Seul problème : son prix. AAArrrrrhhhh ! Un prix à vous inspirer des idées criminelles…

Mais j’étais déterminée à ne pas abandonner.

Pourquoi est-ce que je n’aurais pas le droit de filer le parfait amour avec une surjeteuse, moi aussi ? Hein ???

Alors j’ai décidé de faire le nécessaire. Mais hors de question de manger des pâtes tous les jours et de se priver de vacances pendant 3 ans. Agir oui, mais avec intelligence.

J’ai fait savoir à mon petit monde qu’un pot commun était exigé serait grandement apprécié pour m’offrir la surjeteuse dont je rêvais.

Et cela a marché. Aujourd’hui, quand je pense à ma nouvelle surjeteuse, je me sens :

Categories: Actu

One thought on “Ma surjeteuse et moi en 20 films”

  1. Ah ah c’est tout a fait ça. Moi, j’ai laissé tomber, j’ai une Janome qui fait très bien l’affaire pour tout avec un point stretch bien efficace.

Laisser un commentaire

Close

Compare products

Show All
Product
Price
Add to cart
Description
Availability